New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > BDD Articles > New York District / New York Police Judiciaire

19 Octobre 2018


Coups bas pour l'obtention des JO
Publié par Jonas Pouclet dans Le Monde le 01/10/09.


Tut les coups sont permis pour l'obtention des Jeux olympiques de 2016. Avec dans le rôle des plus violents les Etats-Unis et l'Espagne, du plus attaqué le Brésil, la palme de la discrétion revenant au Japon.

Chicago fut le premier à dégainer et pas de n'importe quelle façon. L'arme utilisée : une série TV, "New York police judiciaire" (Note de LawAndOrder-fr : la publication sur le site du Monde contenait un lien vers notre site), émise sur NBC. Petite coïncidence, la chaine US détient les droits de retransmission pour les JO de 2016. Dans un épisode intitulé "The Glory That Was", diffusé au moins de juin aux Etats Unis, et en septembre au Brésil, un membre du Comité olympique belge est approché par les représentants brésiliens de Rio de Janeiro pour acheter son vote, comme le raconte le site de la RTBF. La réponse ne s'est pas faite attendre par l'intermédiaire du gouverneur de l'état de Rio, Sergio Cabral, dans le journal O'Globo. Ce dernier y affirme en effet que "les scénaristes sont désepérés au point de chercher une excuse à la [future] victoire de Rio".

"MANQUE D'ESPRIT OLYMPIQUE"

Toujours avec Rio en cible favorite, Madrid a elle aussi envoyé son tacle glissé sur le candidat brésilien. A son arrivée à Copenhague, Jose Maria Odriozola, vice-président du Comité olympique espagnol, a qualifié Rio de "pire des quatre candidates" à l'organisation des JO. Propos que les autorités brésiliennes se sont empressées de condamner en annonçant dans le quotidien Folha de Sao Paolo porter "une réclamation au conseil d'éthique du CIO". Mercedes Coghen, qui préside le comité d'organisation de la candidature de Madrid, a présenté ses excuses pour les allégations tenues par son compatriote Odriozola. Ce dernier a pourtant estimé dans Marca que la polémique était "exagérée" et précisé "avoir donné son opinion sur une question posée. Si on me demande quelque chose, que dois-je dire ? Que je ne sais rien ! Et bien si, je sais. Point final".

Si les Brésiliens sont les plus attaqués des quatre candidats, ce n'est pas pour autant que les tentatives de déstabilisation y sont inexistantes dans les médias locaux. Ainsi, Esporte.uol rapporte qu'une manifestation s'est tenue à Chicago contre l'organisation des Jeux olympiques dans la ville, et insiste sur les dégradations occasionnées et l'intervention policière donnant lieux à des arrestations. Dans le même ordre d'idée, le quotidien sportif espagnol As évoque l'opposition de nombreux Japonais à la candidature de Tokyo, soulignant leur "manque d'esprit olympique". Élément surprenant dans les médias Internet nord-américains, le peu de place accordé au vote de Copenhague. Le New York Times, dans son édition du 29 septembre, est un tantinet condescendant en soulignant l'importance pour le Brésil d'obtenir les JO.

Enfin, le plus sage des élèves, le Japon, n'a livré aucune attaque contre ses adversaires. Le Monde rapporte les argument surprenants de Shintaro Ishihara, le gouverneur de Tokyo, pour convaincre les membres du CIO. "Ma crainte, c'est qu'il n'y ait plus de Jeux après 2016", a-t-il assuré en expliquant que, comme "la Terre ne tiendra pas longtemps" pour des raisons écologiques et environnementales, la solution "ne peut être que Tokyo, qui promet de planter plus de 500 000 arbres jusqu'en 2016".

Article issu de Le Monde et
initialement publié le 01/10/09.




Tous les articles présentés dans cette rubrique sont la propriété de leurs auteurs respectifs.





© 2001-2018 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA