New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Base de données d'articles relatifs à la galaxie Law & Order

19 Octobre 2018


Séries je t'aime, séries je t'adore...
Publié par Isabelle Roberts dans Libération le 23/02/02.


Médecin, écrivain à succès (avec notamment La Maladie de Sachs, prix du livre Inter 1998) et... fondu de séries télé. Déjà auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le sujet, Martin Winckler vient de publier un essai, passionnant, intitulé les Miroirs de la vie, Histoire des séries américaines (Le Passage, 19,8 euros). Pour Libération, il a concocté sa semaine idéale pour fans de séries.

Samedi 23. Rude soirée, il va falloir choisir. Sauf pour Martin Winckler: il est abonné au câble, possède trois téléviseurs, un home cinéma et cinq magnétoscopes. Le minimum syndical quand on est par ailleurs doté de huit enfants et, en ce moment, d'une lycéenne finlandaise. D'après Winckler, même avec les six bonnes vieilles chaînes hertziennes, on peut se préparer une bonne soirée. On commence avec les très juvéniles Caméléon (M6, 21 h 40) et Buffy contre les vampires (22 h 30): «Toutes deux ont leurs qualités propres et il n'est pas du tout infamant de les regarder, au contraire. La première est une grande série d'aventures, l'autre une grande métaphore sur le passage à l'âge adulte et la peur de la sexualité au temps du sida.» On poursuit avec New York, unité spéciale (TF1, 23 h 10): «Dérivée de New York District, c'est une très grande série noire sur les crimes sexuels. La VF est un peu hystérique (la VO est toute en demi-teinte) mais ça reste vachement bien. Si seulement on voulait nous la passer dans l'ordre...»

Le fin du fin, c'est tout de même sur le câble et le satellite qu'on le trouve: Tout le monde aime Raymond (21 heures, Comédie!), qui raconte la paisible vie d'un commentateur sportif foutue en l'air par ses parents. La cinquième série la plus regardée aux Etats-Unis et, selon Winckler, «une des comédies les plus drôles du moment». Changement de ton avec Oz (Série Club, 23h20). «Une oeuvre magnifique, qui n'est pas une série sur la prison, mais sur la violence humaine dans un cadre sciemment choisi, la prison. C'est une prison métaphorique et la narration, celle d'une tragédie grecque, avec coryphée et lyrisme.»

Dimanche 24. Ce qui est bien avec Winckler, c'est qu'il réussit l'exploit de vous dégotter une bonne série le dimanche après-midi sur TF1 comme les Experts (16 heures):«Très grande série, narrativement et visuellement, consacrée à la police scientifique. Malheureusement TF1 la diffuse dans le désordre en passant d'abord les épisodes les plus "simples" pour "ne pas perdre les spectateurs". Encore un signe de mépris.» Après, il faudra se rabattre sur les croque-morts ­ l'activité principale des héros ­ de Six Feet Under (Canal Jimmy, 20h45). En français: «Six pieds sous terre». «Une très, très belle série, qui parle de la famille, de l'amour et de la mort. Mais pas vraiment des pompes funèbres...» Pour ceux qui n'y ont encore jamais goûté, ne pas rater New York Police Blues (Canal Jimmy, 21 h 45). La série de Steven Bochco qui en 1981 avait créé le genre «flic au quotidien» avec Hill Street Blues. «Un grand classique. Même si ça vieillit un peu, c'est mille fois mieux que toutes les séries policières françaises réunies.» Et pan! dans les dents de Navarro et de Julie Lescaut. Enfin, pour finir la journée, un classique: Star Trek, Deep Space Nine suivi de Next Generation (Canal Jimmy, 23h40). «Les épisodes sont rediffusés depuis le début, en ce moment. Il FAUT les regarder, ce sont de purs chefs-d'oeuvre...» Autre possibilité: Bienvenue en Alaska (Série Club, 23 h 40). Un jeune médecin new-yorkais se retrouve nommé dans une petite communauté en Alaska. «Comédie poétique hors du commun, une sorte de Twin Peaks bon vivant et très drôle. Passe complètement inaperçue, mais c'est une vraie merveille.»

Lundi 25. Soirée faites l'amour (façon «Hotlips») pas la guerre (du Vietnam) avec M*A*S*H* (Canal Jimmy, 20 h 05). «Un grand classique, je reproche à Jimmy de ne pas nous la diffuser en VO, ce qui serait un vrai cadeau.» Ensuite, encore un classique: New York District (13e Rue, 23 h 25). «LA série policière des années 90... et 2000»

Mardi 26. Attention, ne vous risquez pas à dire devant Martin Winckler que l'avocate en minijupe Ally McBeal (Téva, 21h50) est une cruche et que sa recherche du mari idéal est un rien réac: «Ally McBeal, c'est l'histoire de gens très cultivés, très riches... et très seuls, au sein d'une génération qui n'a pas encore jeté à bas les codes de conduite anciens... En toute bonne logique, les personnages de ces milieux là devraient être polygames et élever leurs enfants en collectivité. Mais les bonnes moeurs le leur interdisent... La série serait réactionnaire si elle présentait leur solitude comme une punition. Au lieu de quoi, elle la décrit, elle la constate et elle ne porte pas de jugement: personne n'a encore trouvé la solution à ce type de dilemme...» Bon, d'accord...

Mercredi 27. C'est le jour où passait la seule série française à trouver grâce aux yeux de Martin Winckler, Police District (M6, troisième saison en tournage) car écrite par un ex-vrai flic, Hugues Pagan: «Elle est sombre, désabusée, glauque, mais très personnelle et très réussie.» En attendant, on pourra se rattraper avec la Ville du grand secret (Série Club, 21 h 35). «Du très grand art. Toutes les problématiques de l'Amérique dans un microcosme. C'est un feuilleton, comme Twin Peaks, auquel il a souvent été comparé. Donc, faut pas regarder un seul épisode de temps en temps...»

Jeudi 28. Comme c'est la soirée où TF1 dégaine ses flics (ce soir: Femmes de loi) qui hérissent Winckler, parlons d'autre chose. De l'éphémère série Fabien Cosma diffusée sur France 3, qui narrait les déboires d'un jeune médecin d'origine réunionnaise et modeste, et à laquelle Winckler a participé. «Quand j'ai lu leurs premiers scénarios, j'ai dit: "Vous racontez plein d'inepties, votre personnage fait des choses qu'aucun médecin en France ne pourrait ou ne voudrait faire."» Conséquence: «On m'a gentiment dit qu'on n'avait plus besoin de moi. Résultat, le premier épisode de Fabien Cosma était bourré des idioties que j'avais soulignées.»

Vendredi 29. Météo du week-end: avalanches de séries. En vrac, New York 911 (France 2, 22 h 55), «Equivalent d'Urgences, du côté des flics et des pompiers sauveteurs», les deux quadras divorcés et amoureux de Once and Again (Téva, 21 h 50): «La plus belle série réaliste du moment.» Et, sur TF6, Gilmore Girls, (20 h 50) et Cold Feet (22h20), «deux excellentes comédies romantiques»

Le point commun entre toutes ces séries? «J'aime les histoires qui portent sur le monde ou les gens un regard oblique, incisif, féroce. J'aime les séries américaines parce qu'elles portent ce type de regard sur la vie de tous les jours, au même rythme que leurs spectateurs.»

Article issu de Libération et
initialement publié le 23/02/02.




Tous les articles présentés dans cette rubrique sont la propriété de leurs auteurs respectifs.





© 2001-2018 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA