New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Base de données d'articles relatifs à la galaxie Law & Order

21 Octobre 2018


Des réalisateurs français refusent la tendance 'tout séries'
Publié par Bruno Icher dans Ecrans le 11/01/07.


Le groupe 25 Images, association créée en 1999 et regroupant des réalisateurs de films de télévision, s’en prend au formatage dont sont victimes les œuvres de fiction sur les chaînes française et, en particulier sur le service public. « Certes, par sa vitesse et sa modernité, l’auto-zapping de ce format peut séduire des gens pressés. Mais pourquoi réduire les fictions sur les chaînes françaises au seul 52 minutes ? » dénonce le communiqué de l’association qui pointe également du doigt le caractère contradictoire des demandes des chaînes. « Bien sûr, nombre de séries américaines diffusées actuellement montrent beaucoup d’inventions, d’audace et de talent. mais elles sont, notons-le, une sélection du meilleur de toute la production de leur pays, dont la moitié est créée pour des chaînes câblées ou à péage, c’est-à-dire pour un public qui accepte de payer pour les voir, obligeant ainsi les chaînes hertziennes américaines à une stimulante rivalité. Ici, nos antennes généralistes nous demandent de copier ces séries, mais en les aseptisant pour les rendre consensuelles (Sex & the City mais sans sexe, A la maison blanche mais sans politique…) alors qu’elles ont justement été conçues pour choquer, surprendre et faire la différence, en avivant la concurrence entre diffuseurs ».

C’est vrai que l’obsession du 52 minutes semble faire école avec, entre autres cette année, RIS Police scientifique sur TF1, certifié conforme du gros succès de la chaîne, les Experts, l’Etat de Grace sur France 2, comédie poussive mettant en scène la première présidente de la République française, ou encore David Nolande, incursion timide dans le registre du fantastique à la télévision. Et, si l’on en croit les réalisateurs agacés, ce n’est qu’un début. Explication : « Ce format est vieux comme la télévision, il a débuté avec elle ; ce qui est "innovant", c’est cette technique importées des séries américaines où on ne raconte pas une histoire mais plusieurs, que l’on peut interrompre à tout moment par de la publicité ».

Lire la déclaration complète sur le site de l’association.

Article issu de Ecrans et
initialement publié le 11/01/07.




Tous les articles présentés dans cette rubrique sont la propriété de leurs auteurs respectifs.





© 2001-2018 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA