New York Cour de Justice

  LawAndOrder-fr > New York Cour de Justice > Présentation

10 Décembre 2018
Quatrième déclinaison de l'univers Law & Order (L&O), New York Cour de Justice (NYCJ) se démarque en mettant de côté l'enquête criminelle pour se concentrer sur le procès qui en découle.
Que les amateurs d'hommes en bleu se rassurent néanmoins, NYCJ n'en est pas tout à fait exempte pour autant (sans quoi le label Loi et Ordre serait galvaudé), puisque Jerry Orbach (le mythique Lennie Briscoe de la série mère qui, emporté par la maladie, tirera son ultime révérence après seulement quelques semaines de tournage) et Kirk Acevedo (Oz) sont régulièrement amenés à réaliser quelques compléments d'enquête pour le compte d'un bureau du procureur emmené par une Bebe Neuwirth (Cheers) aussi dure et glaciale que fascinante et habitée par son rôle.

Candice Bergen NYCJ se permet d'aborder son sujet sous un angle tout à fait novateur car, même si le point de vue du ministère public reste proéminent, au gré des intrigues, le téléspectateur est successivement amené à épouser les points de vue des différents protagonistes du processus juridique, du juge aux témoins, des avocats aux jurés, en passant par l'accusé.
Les auteurs peuvent ainsi se permettre d'aller très exactement là où l'intrigue les conduit et c'est bien évidemment l'une des grandes forces d'une série dont les options narratives apparaissent dès lors sans limite.
Présentant une justice sous influence (les médias et l'argent peuvent parfois s'avérer décisifs), NYCJ offre un regard pessimiste sur un système dans lequel la recherche de la vérité apparaît souvent comme un objectif secondaire pour les forces en présence, celles-ci ne connaissant jamais tous les tenants et aboutissants d'une affaire et ne cherchant finalement qu'à rallier le jury à leur cause. On retrouve ainsi une des marques de fabrique de la franchise de Dick Wolf qui a toujours cherché à mettre en exergue le décalage insurmontable entre une justice condamnée à voir en noir et blanc et une nature humaine aussi nuancée qu'insaisissable.

Commandée lorsque la franchise L&O atteignait des sommets et que NBC pouvait encore se targuer d'être le premier network américain, NYCJ est arrivée à l'antenne après que la chaîne ait subi un revers sans précédent en sombrant à la quatrième et dernière place des grands networks en l'espace d'une saison. Pis, la galaxie L&O commençait, pour la première fois, à montrer quelques signes de faiblesse.
Dans pareil contexte, un quatrième L&O était devenu bien loin de s'imposer naturellement aux yeux des exécutifs de la chaîne et, sauf succès historique (tout à fait improbable dans la case qui lui fut attribuée), le destin tragique de la série était d'ores et déjà scellé. C'est donc sans surprise que, dans la foulée d'une diffusion éclair, NYCJ ne se verra pas reconduite, et ce malgré des audiences tout à fait honorables.
Au même titre que l'arène judiciaire dépeinte par la série, la télévision américaine est décidément impitoyable. Un constat amer qui n'empêchera heureusement pas l'amateur éclairé d'apprécier NYCJ à sa juste valeur.

Note: Ce texte est la version initiale du texte que j'ai écrit pour le livre Le Meilleur des Séries (dirigé par Martin Wincler) en 2007.


Rubriques connexes:
Le prégénérique du pilote de la série
Le générique de la série







© 2001-2018 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA